Your search results

Colocation seniors à Lyon

La ville de Lyon propose des alternatives innovantes aux logements seniors traditionnels dans le but de lutter contre l’isolement des ainés. Plusieurs possibilités existent pour favoriser le bien-être des habitants et leur permettre de créer des liens.

Vous recherchez une résidence services seniors à Lyon ? Nos conseillers sont là pour vous renseigner.

La colocation intergénérationnelle à Lyon : un choix de vie enrichissant

La colocation ou cohabitation intergénérationnelle dans le Rhône est une formule qui gagne en popularité, offrant aux seniors vivant seuls l’opportunité d’accueillir chez eux des jeunes, étudiants ou apprentis. En échange d’une présence ou d’un service, les jeunes bénéficient d’un loyer gratuit ou modéré, généralement en dessous des coûts de l’immobilier.

Plusieurs formules sont proposées, et plus les jeunes sont présents pour leur hôte senior, plus le loyer sera faible. On retrouve donc :

  • Logement intergénérationnel gratuit : le jeune doit être présent chez le senior à l’heure du diner dès 19h et jusqu’au lendemain matin. Il est libre la journée et les weekends.
  • Logement intergénérationnel avec contrepartie financière modeste : le jeune assure quelques missions au quotidien (partage de repas, échanges, promenades, etc.) et est libre. Le loyer est généralement de 150€.

Les avantages de ce cadre de vie partagé sont multiples : diminution de la solitude, partage des frais de vie, aide au quotidien, ou encore partage des connaissances.

Pour pouvoir profiter de cette solution, il y a quelques conditions.

Le jeune :

  • Doit être un étudiant, stagiaire ou apprenti de moins de 30 ans
  • Doit avoir un casier judiciaire vierge
  • Peut être un candidat international mais doit savoir parler français couramment

Les engagements, aussi bien des seniors que des jeunes, sont les suivants :

  • Préparer et partager les repas, faire les courses et accomplir les tâches du quotidien
  • Initier les seniors aux nouvelles technologies (utilisation d’outils informatique comme les appels vidéo, les photos, l’envoie de mail, etc.)
  • Jouer un rôle de veille sécurisante (en fermant les volets, éteignant les lumières etc.)
  • Partager des moments de qualités en faisant des sorties

Colocation senior en maison partagée : redéfinir le vivre-ensemble

Une pratique qui se démocratise est la colocation entre seniors. Un concept plus humain que les résidences services seniors où les aînés passent davantage de temps entre eux tout en conservant leur indépendance.

Dans les habitats partagés, comme La Maison de Blandine qui a vu le jour près de Lyon, les seniors sont âgés de 60 ans minimum et sont autonomes.

Ces logements ne sont pas médicalisés mais peuvent accueillir les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à condition qu’elles soient accompagnées de leur conjoint. Bien entendu, cette structure est également faite pour soulager les aidants.

De plus, les maisons sont construites à proximité des centres ville ou des commerces, ainsi que des infrastructures de santé (pharmacies, médecins, hôpitaux etc.). Ceci permet de rassurer les seniors en leur garantissant sécurité et bien-être.

L’accès aux commerces de proximité ainsi qu’aux lieux culturels ou aux espaces verts leur permet également de sortir et de ne pas rester isolés.

A l’intérieur des habitats partagés, des ateliers et des animations sont proposés aux seniors tout au long de la semaine. Le but est de leur permettre de pratiquer une activité physique ou intellectuelle qui les stimule, dans le but de s’épanouir et de créer du lien social avec les autres résidents. Bien entendu, ces activités ne sont pas obligatoires.

Enfin, dans le cas particulier de La Maison de Blandine dans le Rhône, les seniors sont soutenus par des « jeunes » (étudiants ou travailleurs), qui interviennent généralement le soir pour veiller à la sécurité des seniors et de leur apporter du soutien en cas de besoin.

Les maisons partagées sélectionnées par 1001residences-seniors.com

Si vous être intéressé par ce genre de logement, n’hésitez pas à vous renseigner sur les colocations seniors dans le Rhône. Découvrez le groupe Senioryta, avec sa maison partagée à Charbonnières-les-bains et sa maison partagée à Bron.  

© Senioryta Charbonnière-les-Bains
© Senioryta Bron

La colocation intergénérationnelle avec Domitys

Une autre forme de colocation est celle reprise généralement par Domitys, leader sur le marché des résidences services seniors, qui propose souvent à des étudiants de partager le quotidien des seniors en échange d’un logement et d’un accès aux services de la résidence.

L’initiative de Domitys à Lyon consiste en la lutte contre l’isolement des personnes âgées et contre la précarité des étudiants.

Dans le cas de Camille, étudiante de 23 ans, c’est un contrat de 1 an qui est signé avec la résidence. Pour pouvoir bénéficier d’un logement à moindre couts, voire gratuit, la jeune femme s’engage à donner 15 heures de son temps par semaine pour assurer des animations auprès des seniors. En contrepartie, elle est rémunérée, profite d’un logement meublé et de 5 semaines de vacances par an.

Cette approche permet notamment aux seniors de renouer avec la jeune génération ; Camille quant à elle bénéficie des conseils des ainés et participe à une expérience sociale.

Nos dossiers peuvent vous intéresser

Les services d’aide à domicile à Lyon : un soutien essentiel pour le maintien à domicile

À Lyon, comme dans de nombreuses villes, la population âgée souhaite vivre de manière autonome...

Les résidences seniors municipales à Lyon : Confort, autonomie et vie sociale

Lyon, ville de lumière et d’histoire, offre également à ses aînés des espaces de vie...

Les résidences intergénérationnelles à Lyon : vivre ensemble, un modèle d’avenir

L’essor des résidences intergénérationnelles à Lyon témoigne d’une volonté...

Compare Listings