Your search results

Comment financer une résidence senior ?

De nombreuses aides existent pour vous aider à financer la location d’un logement en résidence seniors. On se demande alors, quelles sont les aides et les solutions de financement ?

Les différentes aides au logement 

Ces aides permettent de réduire le montant du loyer en résidence seniors. Pour avoir droit aux aides, certaines conditions d’éligibilité, financières, médicales et personnelles doivent être respectées. 

Les aides financières pour le loyer : 

L’ASH : l’aide sociale à l’hébergement, attribuée par le Conseil général. Cette aide permet de financer le loyer d’un hébergement en établissement comme, par exemple, une résidence autonomie. Cumulable avec l’APA, c’est la deuxième aide majeure à être attribuée aux personnes âgées pour payer les frais d’un hébergement familial ou en résidence. Cependant, l’établissement doit être conventionné. Selon les établissements l’ASH peut être perçu 3 ou 5 ans après.   

L’APL : l’allocation personnalisée au logement, attribuée par la Caisse d’Allocations Familiale. L’aide la plus courante pour aider les locataires de tout âge à payer leur loyer. Le montant de l’aide dépendra du logement, de sa superficie, de sa situation géographique, des ressources financières du demandeur et de la composition du foyer. Cependant il faut vérifier que la résidence senior choisie soit conventionnée.

L’ALS : l’allocation de logement social, également attribuée par la CAF, était réservée pour les personnes défavorisées. Elle s’est élargie aux personnes ne pouvant pas accéder aux autres aides au logement. (sous certaines conditions) 

L’ALF : l’allocation de logement familial, attribuée par la CAF. l’ALF est destinée à aider les demandeurs qui ont une personne âgée de plus de 65 ans à charge.

Les aides financières dédiées aux seniors : 

L’ASPA : l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Attribué par les caisses de retraite et la Caisse des dépôts et consignation. Elle est affectée aux personnes âgées dont le revenu est faible. Elle n’est donc pas réservée pour une résidence senior, néanmoins, elle peut servir à la financer. 

L’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie, gérée par l’Etat et par les départements, permet de couvrir une partie ou la totalité des frais liés à la dépendance des personnes âgées (selon le niveau de dépendance)

l’APA en établissement sert pour les résidents en maisons de retraite, qu’elle soit médicalisées ou non. Tandis que l’APA à domicile est valable en résidence seniors pour les services à la personne. 

Les autres solutions de financement pour payer sa résidence senior 

Le crédit d’impôt

Lorsque les habitants de résidences seniors bénéficient des services proposés par des prestataires d’aides à domicile, tels que le ménage, le petit bricolage, le portage de courses, ils peuvent avoir la réduction de l’impôt sur le revenu.  

La vente en viager 

Au moment de la retraite, la personne âgée peut vendre son bien immobilier et partir en résidence seniors en échange d’un versement mensuel, trimestrielle ou annuelle jusqu’à son décès. Ce qui permettra de subvenir aux besoins financiers du senior. 

Deux types de viager : 

Viager libre : permet à l’acquéreur d’habiter directement le logement, le viager garantit un capital et une rente à vie. La rente est revalorisée chaque année, ce qui permet à l’acquéreur de conserver son pouvoir d’achat.

Viager occupé : le vendeur cède son bien à l’acquéreur mais conserve son droit d’usage et d’habitation. Il peut donc continuer de l’occuper jusqu’à son décès. 

* service ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h

Compare Listings