Trouver votre résidence
Plus d'options de recherche
nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

À quel âge est-on considéré comme sénior ?

Une catégorie socioprofessionnelle que l’on a du mal à accepter… Être senior ! On y va à reculons et parfois même, on s’y oppose totalement. 
Pourtant, il faut se l’avouer, il y a l’âge sur papier et l’âge dans sa tête…Et dans de nombreuses situations, c’est le premier qui compte ! Nombreuses sont vos questions, nous avons décidé d’élucider ce mystère, à quel âge on est senior ? Nous avons découvert qu’il n’y a pas une mais plusieurs réponses à votre question… Rassurez-vous, être senior n’est pas égal à résidence senior ou établissements médicalisés. 


Je souhaite entrer en contact avec un conseiller


Être senior, qu’est ce que cela signifie ? 


Si l’on devait fixer un âge, il serait de 60 ans. En effet, c’est entré dans les moeurs, arrivé à la soixantaine, notre fin de carrière professionnelle approche et c’est un tout nouveau cap à passer… En fait, le terme de senior renvoie d’abord à une réalité sociale : l’âge de la retraite…


Nous distinguons 3 groupes de seniors : 


  • Les actifs : Ils font partie de la petite soixantaine, en bonne santé, ils sont encore actifs dans le milieu professionnel ou viennent tout juste de prendre leur retraite. 
  • Ces seniors sont pleins de vie, ils aspirent à profiter pleinement en voyageant notamment. 
  • Les fragiles : Âgés de 70 à 85 ans, ces seniors sont toujours autonomes, mais connaissent leurs premiers problèmes liés à leur santé. 
  • Les dépendants : Ils sont atteints de pathologies handicapantes ce qui les privent de leur pleine autonomie. 

Ce point de vue général vient se nuancer, car, selon le contexte, le terme de senior se réfère à un âge bien différent : 


Du point de vue administratif


C’est simple, pour l’état, les collectivités locales, les administrations… Être senior commence passé la barre de la soixantaine. C’est d’ailleurs généralement à partir de cet âge que l’on voit s’ouvrir, l’accès aux fameux tarifs seniors notamment pour la SNCF et leur carte vermeil désormais appelé “carte senior+” Cependant, l’âge de la retraite qui ne fait qu’être repoussé, entraîne la mise à jour de certaines aides : le minimum vieillesse est accessible à partir de 65 ans. 


Du côté de l’employeur


On change d’âge ! Ici, les employeurs ont un point de vue différent. En effet, entre 45 et 50 ans, ce sont les entretiens de mi-carrière qui débutent… Les premières difficultés à trouver un emploi se font ressentir, 45 ans c’est l’âge fatidique dans le monde du travail. 


Et pour le marketing ?


Consommations, habitudes, tendances et comportements d’achat. Les spécialistes du domaine s’accordent à dire qu’à partir de 50 ans, nous n’avons plus les mêmes besoins et la même manière d’acheter. 


D’un point de vue médical


Selon une approche plus scientifique, l’appellation du senior prend son sens dès lors que les symptômes du vieillissement sont surfaces. Les médecins estiment que c’est autour de 70 ans que les premières dégradations s’opèrent. 

Et vous ? L’âge ressenti, sans doute le plus important finalement… 

L’espérance de vie augmente de plus en plus, en France, en 2017, elle serait de 85,3 pour les femmes et de 79,5 pour les hommes. Une espérance en hausse au fil des années et qui agit inconsciemment sur la vision des seniors. En effet, plus on avance dans l’âge, plus on se rajeunit intérieurement… Un phénomène dû aussi aux changements de comportements d’achats, qui aujourd’hui, laissent de grandes possibilités , pour paraître plus jeune. Mode, chirurgie, technologie, recherche et développement en bien-être… Tant de solutions pour retarder l’heure fatidique ! Alors, à 50 ans on s’en donne 38, et une personne de 70 ans se sentira cinquantenaire.. Le plus souvent, c’est la comparaison à autrui qui détermine notre âge physiologique. 

Toujours inconsciemment, les comportements des autres nous influencent, on regarde les styles vestimentaires, la manière de s’exprimer, ses envies primaires… Et puis on s’y associe. Non pas parce que cela correspond à notre âge, mais simplement parce que nous nous sentons à l’aise, parce que cela nous correspond… 


Et si être senior c’était le nouvel âge d’or ? 


Je finirai par vous donner un conseil. Soyez vous-même et même s’il faudra vous adapter aux clichés de l’âge, votre ressenti, reste le vôtre, alors présentez-vous comme vous le souhaitez, riez, sautez, dansez ! 

Articles annexe : 
Comment le GIR est-il déterminé ?
Les conditions de solvabilité pour une résidence senior
Les bienfaits d’un animal de compagnie chez les seniors


  • Recherchez une résidence

    Plus d'options de recherche
  • Contactez-nous

Comparaison des résidences