Trouver votre résidence
Plus d'options de recherche
nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Grille GIR : Explications et calculs

Posté par admin5797 sur 10 février 2020
| 0

C’est quoi ?


La grille Aggir signifie “autonomie gérontologique groupes iso-ressources”. Tout au long de notre vie, notre GIR varie et le plus souvent, avec l’avancée de l’âge, il varie à la baisse. En effet, quand on prend de l’âge, notre autonomie a tendance à baisser et nous rencontrant certaines difficultés. C’est alors pour évaluer l’autonomie de chacun, que des médecins français ont élaboré cette grille. En 2050, il semblerait que 16,4% des seniors seraient en perte d’autonomie soit 1% de plus qu’en 2015. 
Pour établir votre degré d’autonomie, commencez par vous poser les questions suivantes : 

  • Pouvez-vous, vous coucher seul ? 
  • Est-il possible pour vous, de vous habiller seul et de vous déshabiller ? 
  • Savez-vous vous repérer géographiquement lors d’une balade en ville par exemple ? 
  • Éprouvez-vous des difficultés à aller au toilette seul ? 
  • Avez-vous des problèmes d’incontinence ? 
  • Au quotidien, êtes-vous capable de vivre seul ? 
  • Pouvez-vous tenir la conversation facilement et assez longtemps ? 

Comment le calculer ? 


À partir de 60 ans, un médecin ou un bien un spécialiste de la gérontologie, peut établir votre niveau de perte d’autonomie. La grille gir mesure à la fois votre perte d’autonomie au niveau physique et psychique, mais aussi, d’un point de vue, domestique et sociale. Afin d’évaluer vos capacités physiques et cognitives, 10 activités appelées “discriminantes” et 7 activités “illustratives” sont analysées pour calculer votre gir. 

10 activités “discriminantes” : 

  • la cohérence :  la cohérence signifie le comportement “normal” en société 
  • l’orientation :  l’orientation permet de savoir si vous arrivez à vous repérer dans l’espace et dans le temps.
  • la toilette : la  toilette est un indicateur important afin de savoir si vous arrivez à vous laver de haut en bas, seul. 
  • l’habillage : l’indicateur de l’habillage évalue votre autonomie à vous habiller et vous déshabiller correctement. 
  • l’alimentation : cela concerne votre autonomie à vous alimenter seul de manière correcte et régulière
  • l’élimination : cet indicateur évalue si vous êtes capable d’effectuer les éliminations hygiéniques de votre corps tout seul 
  • les transferts : les transferts concernent vos déplacements du quotidien (se lever, se coucher…) 
  • les déplacements :  cet indicateur évalue si vous pouvez vous déplacer seul sans problème ou bien avec l’aide d’une canne ou d’un fauteuil…

7 activités “illustratives” : 

  • la gestion financière 
  • la réalisation des travaux ménagers 
  • l’utilisation des transports en commun 
  • l’achat 
  • le respect des ordonnances médicales 
  • la pratique d’activités et de loisirs 

Les différents indicateurs abordés précédemment, sont évalués en fonction de 3 lettres : 

A : c’est le fait de pouvoir faire seul les tâches de façon correcte 
B : les tâches de la vie courante sont réalisées correctement mais, de façon partielle 
C : les tâches quotidiennes ne peuvent plus être réalisées de façon autonome 

Votre degré d’autonomie pourra ensuite être évalué de 1 à 6 : 

GIR 1 : Cela correspond au degré d’autonomie le plus faible. On constate ici des pertes des capacités cognitives, physiques et sociales. Ici, les personnes sont dépendantes, elles se trouvent souvent en fauteuil roulant ou dans un lit, car les déplacements sont très compliqués. L’accompagnement venant d’un corps médical est primordial. 

GIR 2 : Ici, les fonctions intellectuelles sont encore en bonne santé, cependant, les fonctions mentales se montrent affaiblies. Le déplacement est possible contrairement au GIR de niveau 1

GIR 3 : Nous constatons une réelle perte d’autonomie pour les soins hygiéniques. La personne ne rencontre pas de problème de motricité, cependant, elle a besoin d’aide régulière pour s’alimenter, se mettre au lit, se lever ou encore se laver. 

GIR 4 : Il se rapproche de l’évaluation du GIR 3. Cependant, dans ce cas, la personne se déplace sans aide dans son logement, elle éprouve juste des difficultés dans l’exécution des soins corporels et de l’alimentation. 

GIR 5 : Ces personnes sont autonomes dans leur déplacement. Elles sont indépendantes mais ont quelquefois besoins d’aides pour leur toilette, l’entretien de leur habitat et pour leur alimentation.

GIR 6 : L’autonomie est totale, pour ces personnes, elles sont indépendantes et n’ont pas de difficultés dans les tâches du quotidien. 

Nous pouvons les scinder en trois groupes distinct : 

  • Les girs 1 et 2 représentent la perte d’autonomie la plus forte 
  • Les personnes de GIR 3 et 4 représentent une perte d’autonomie moyenne
  • Les girs 5 et 6 représentent les personnes ayant la plus faible perte d’autonomie

Bon à savoir ! 

Sachez que pour pouvoir entrer  en résidence seniors, votre GIR doit être de 4,5 ou 6. La raison est tout simplement dans le fait que les résidences services seniors sont réservées aux personnes d’au moins 60 ans, indépendantes et autonomes.  En effet, les résidences seniors ne sont pas médicalisées, à l’inverse des EHPAD. Ce concept qui offre tout de même sécurité aux résidents, n’inclus pas la présence de personnel médical. Vous pouvez cependant, demander à recevoir une infirmière à votre domicile. 

Laissez une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

  • Recherchez une résidence

    Plus d'options de recherche
  • Contactez-nous

Comparaison des résidences