Trouver votre résidence
Plus d'options de recherche
nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Béguinage


Qu’est ce que les béguines ?


Les Béguines étaient des femmes qui ont consacré leur vie à Dieu sans se retirer du monde. Au 13ème siècle, elles fondèrent les béguinages, des communautés fermées conçues pour répondre à leurs besoins spirituels et matériels. Les béguinages flamands sont des ensembles architecturaux composés de maisons, d’églises, de bâtiments auxiliaires et d’espaces verts. Ils présentent un aménagement urbain ou rural et sont construits dans des styles spécifiques à la région culturelle flamande. C’est un rappel fascinant de la tradition des Béguines qui s’est développée dans l’Europe du Nord-Ouest au Moyen Âge pour ensuite devenir des logements pour seniors.


5 Clés pour bien choisir sa résidence senior

Au sommaire :

1. Le bien vieillir en france
2. Les différents logements seniors
3. Les 3 grands avantages des résidences seniors 
4. Les appartements au sein d'une résidence senior 
5. Les tarifs  


Service Gratuit et Sans Engagement

Hidden Content

L’histoire du béguinage


Au cours des premières décennies du XIIIe siècle, des types de communautés beaucoup plus vastes et plus stables ont émergé dans la région des Pays-Bas: des béguinages de grandes cours ont été formés, composés de plusieurs maisons de béguines construites autour d’une chapelle centrale ou d’une église où se déroulaient leurs activités religieuses. Ils comprenaient souvent des bâtiments fonctionnels tels qu’une brasserie, une boulangerie, un hôpital, des bâtiments de ferme. Plusieurs de ces béguinages sont maintenant classés par l’UNESCO comme sites du patrimoine mondial. Vers le milieu du XIIIe siècle, le roi de France Louis IX fonda à Paris un béguinage inspiré des béguinages de la cour des Pays-Bas


Le béguinage entre le XIIe et le XVIIIe siècle


Entre le XIIe et le XVIIIe siècle, chaque ville des Pays-Bas avait au moins un béguinage. Ils étaient entourés de murs et séparés de la ville même par plusieurs portes fermées la nuit, mais à travers lesquelles les béguines pouvaient aller et venir à leur guise. Les béguines appartiennent à un large éventail de classes sociales, bien que les femmes vraiment pauvres ne soient admises que si elles disposaient d’un riche bienfaiteur qui s’engageait à subvenir à leurs besoins.


Le béguinage et les femmes


La compréhension des motivations des femmes à rejoindre les béguinages a radicalement changé au cours des dernières décennies. Le développement de ces communautés est clairement lié à la prépondérance des femmes dans les centres urbains du Moyen Âge, mais si des savants antérieurs, tels que l’historien belge Henri Pirenne, estimaient que ce “surplus” de femmes était causé par des hommes morts de guerre, cette théorie a été démystifié.

Depuis les travaux novateurs de John Hajnal, qui ont démontré que, dans une grande partie de l’Europe, le mariage était célébré plus tard et à une fréquence inférieure à ce que l’on croyait, les historiens ont établi que les femmes célibataires s’étaient installées dans les villes nouvellement développées, parce que ces villes leur offraient des opportunités de travail. Simons (2001) a montré comment les petits béguinages  répondaient aux besoins sociaux et économiques de ces femmes, en plus de leur offrir une vie religieuse associée à une indépendance personnelle, ce qui était difficile à obtenir pour une femme.


Le béguinage de nos jours


Aujourd’hui un béguinage est un ensemble architectural qui a été créé pour loger des béguines : des religieuses laïques qui vivaient en communauté sans faire de vœux ni se retirer du monde mais peut à présent convenir pour des logements pour seniors.

À l’origine, l’institution de béguine était le couvent, une association de béguines vivant ensemble ou très proches les unes des autres, sous la direction d’un seul supérieur, appelé maîtresse ou prieure. Bien qu’on ne les désigne généralement pas comme des “couvents”, ces maisons regroupaient un petit nombre de femmes : les petites maisons, des communautés informelles et souvent pauvres qui ont émergé dans toute l’Europe après le XIIe siècle. Dans la plupart des cas, les béguines qui vivaient dans un couvent acceptaient de respecter certaines règles pendant leur séjour et contribuaient à un fonds collectif.

Articles annexes :
Village senior
Résidence service senior
Foyer logement
Résidence autonomie
Colocation senior
Habitat intergénérationnel

  • Recherchez une résidence

    Plus d'options de recherche
  • Contactez-nous

Comparaison des résidences