Trouver votre résidence
Plus d'options de recherche
nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Retraite pour senior : On vous explique tout !

Difficile de passer le cap, surtout quand on ne l’a pas anticipé… La retraite donne souvent les frissons, non pas parce que nous ne travaillons pas assez, mais parce qu’elle change radicalement notre quotidien. Revenus moins importants, temps libre à gogo, frais supplémentaires, nouvelles aides… Les changements sont nombreux et pourtant, il faut s’y faire ! 


Je souhaite entrer en contact avec un conseiller

Notre objectif premier dans cet article est de vous guider vers cette nouvelle vie qui vous attend, nous ferons donc le tour sur les points primordiaux d’un départ à la retraite, en passant par le travail chez les seniors, les différents dispositifs mis en place par l’État et la démarche administrative à suivre pour votre départ à la retraite. 


Est ce qu’on peut travailler après la retraite pour un senior ? 


Parmi toutes ces questions, on se pose souvent la même, peut-on travailler après son départ en retraite ? C’est vrai, nous passons en moyenne 35 ans de notre vie à exercer notre profession et si le temps se montre assez lent, lorsqu’il faut partir à la retraite pour nos 62 bougies, c’est souvent brutal pour nous… Rassurez-vous, le cumul travail-retraite senior, est tout à fait possible pour continuer votre activité professionnelle. À temps partiel ou à temps complet, selon l’âge auquel vous avez pris votre retraite, vous pourrez bénéficier d’une retraite à taux plein, ou sous d’autres conditions, à une retraite partielle. Nous verrons dans cet article, les possibilités qui s’offrent à vous, selon votre profil, grâce au régime général de la Sécurité Sociale. 

Qui sont les bénéficiaires ? 

Tous les retraités du régime de la Sécurité Sociale peuvent prétendre à la poursuite de leur profession et profiter de leur revenu de retraite, s’ils respectent certaines conditions. Tout d’abord, pour bénéficier de la base de retraite, il s’agit dans un premier temps de cesser toute activité professionnelle sauf les activités bénévoles, les activités à faible importance et d’autres qui doivent respecter un plafond de revenus. Nous verrons par la suite, que vous pourrez retrouver un emploi par la suite, après 6 mois d’inactivité. 


À qui s’adresser pour demander sa retraite ?


On saute le pas, il est temps pour vous de profiter pleinement de votre nouvelle vie, avec 100% de temps à vous consacrer ! Nous savons à quel point votre départ à la retraite vous angoisse et suscite des  questions, à qui s’adresser pour demander sa retraite ? Quelles sont les conditions, la démarche ? Nous vous répondons ! La démarche n’est pas compliquée, en prenant un peu d’avance sur votre départ, tout se passera parfaitement bien. 

  1. À quel âge puis-je partir ? 
  2. Quand commencer les démarches ? 
  3. À qui demander sa retraite ? 
  4. Quels sont les documents nécessaires ? 

Nous décrirons en détail, chaque étape de cette démarche pour vous aider au mieux à anticiper votre départ à la retraite. Selon si vous souhaitez demander une retraite de base du régime général ou encore une retraite complémentaire, les conditions varient, selon votre profil. Nous vous demandons donc de bien vouloir préparer préalablement vos renseignements personnels afin d’optimiser votre demande.


Complémentaire retraite – Explications et panel de solutions


Comme son nom l’indique, la complémentaire retraite, vient compléter, la retraite de base. Obligatoire pour tout le monde, tous les actifs, quelle que soit leur profession, cotisent pour percevoir le moment venu, une retraite complémentaire.  Basée sur un principe de solidarité, cette aide, permet aux retraités d’avoir des revenus plus importants. Dans cette optique, la répartition se fait de cette manière : les actifs d’aujourd’hui cotisent pour les retraités actuels, de la même manière que les actifs de demain cotiseront pour les futurs retraités. À la différence de la retraite de base qui est versée par la Sécurité Sociale, les complémentaires retraite, sont remis par le régime de retraite complémentaire auquel vous êtes affilié. 

Le principe d’un complémentaire retraite ? 

Par un système de points, le montant de la pension versée à un retraité dépend de la valeur du point l’année de son départ à la retraite. Cette valeur est réévaluée chaque année. Nous verrons donc dans cet article, les différents régimes de retraite complémentaire possibles, selon votre titre dans le “privé” ou dans le “public”. 


Réforme des retraites 2019 : Ce qu’il faut retenir, ce qui est prévu


Petit point sur la nouvelle réforme des retraites de 2019, une réforme simplifiée et plus juste dans le but de vous faciliter la vie, mais surtout de vous avantager. Nous vous expliquons tout à ce sujet ! 
Simple : Si actuellement, le système recensent 42 régimes de retraite différents, pour chacun des secteurs d’activité, la réforme de 2019 souhaite créer un système universel de retraite dans lesquels les conditions seront communes à tous les retraités. 
Juste : Plusieurs changements à ce niveau, dans le but d’être juste avec chacun des retraité, cette réforme implique le rééquilibrage des revenus perçus par les femmes qui touchent en moyenne 42% de retraite en moins que les hommes, ou encore, le  rééquilibrage entre les salariés du privé et les fonctionnaires… 
En bref, il s’agit avant tout de revoir le système afin qu’il soit plus équilibré entre les différents profils de retraités. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture pour tout connaître sur les projets de l’État concernant la retraite en 2019. 


Dix raisons de choisir une retraite progressive


Autre possibilité, c’est la retraite progressive mise en place par la Sécurité Sociale, elle permet un aménagement de fin de carrière dans le but de percevoir une partie de votre retraite tout en exerçant une activité à temps partiel. Ce montant perçu durant cette période sera recalculée lors du départ définitif à la retraite. 
Pour cela, un certain nombre de conditions sont à respecter : 

  • Il faut avoir au moins 60 ans 
  • Justifier d’un nombre de trimestres requis d’assurance retraite d’au moins 150 trimestres 
  • Exercer une activité à temps partiel dont les horaires représentent entre 40% et 80% de la durée du travail à temps complet. 
  • Ne pas être cadre au forfait-jour, voyageur indépendant placier, mandataire social ou dirigeant de société. 

Nous approfondissons dans cet article, les promesses de l’État, concernant la retraite progressive. Mais avant tout il est important de qualifier ses avantages : 

  • En continuant à pratiquer une activité professionnelle, vous continuez également à cotiser  pour votre retraite. De ce fait, lors de votre départ définitif, le montant sera recalculé en tenant en compte la somme que vous avez cotisée. 
  • Selon votre employeur, vous pouvez cotiser sur une base de salaire à temps plein ce qui vous permet de prétendre à une retraite d’un même montant que celui que vous auriez pu avoir en travaillant à temps plein


Articles annexe : 
10 accessoires pour senior avec 1001 residence senior
Que faire à la retraite : 13 activités pour s’occuper
Aide senior : Quelles aides pour les retraité ?
Avantage senior 60 ans et plus : Quels sont les avantages ?
L’emploi pour les seniors et le marché du travail
Découvrir nos partenaires – 1001 residence senior
Retraite pour senior : On vous explique tout !
Tout savoir sur la santé des seniors

  • Recherchez une résidence

    Plus d'options de recherche
  • Contactez-nous

Comparaison des résidences