Vos résultats de recherche

Est ce qu’on peut travailler après la retraite pour un senior ?

Nous l’avons vu, travailler pendant sa retraite senior est tout à fait envisageable, on parle de cumul emploi-retraite. En France, près de 3,4% des retraités ont fait le choix, de continuer à exercer une activité rémunérée en 2016. Des chiffres constatés par DRESS et si d’apparence, le chiffre n’est pas énorme, il prend tout son sens lorsque l’on sait que 8% des retraités de moins de 64 ans travaillent et 2% sont des retraités de plus de 65 ans. 

Il existe deux formes de cumul emploi-retraite qui répondent à des droits différents : 

  • Le cumul emploi-retraite intégral : Il correspond au fait de percevoir l’intégralité de ses revenus de retraite et de son activité. 

Je souhaite entrer en contact avec un conseiller


Pour cela, le retraité doit avoir liquidé ses droits au taux plein, c’est-à-dire sans minoration. Il faut remplir l’une de ces deux conditions: 

  • Justifier d’un certain nombre de trimestres travaillés, selon votre âge. Par exemple, si vous êtes né en 1955, vous devez avoir cotisé 166 trimestres pour toucher une retraite à taux plein.
  • Avoir commencé à travailler très jeune et avoir une cotisation de 5 trimestres avant la fin de l’année de vos 16, 17, 18, 19, 20 ans. 
  • Être âgé de 65 à 67 ans pour avoir un taux plein automatique. 

Pour vous renseigner sur le nombre de trimestres imposés, veuillez vous rendre sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14044

  • Le cumul emploi-retraite partiel : Dans le cas où, le retraité ne perçoit pas sa retraite à taux plein, le montant cumulé de sa retraite et de son activité professionnelle ne pourra excéder un plafond prédéfini. 

Ce plafond est déterminé, selon l’ancien statut professionnel du retraité : 

  • Pour les anciens salariés : 100% du montant du dernier salaire perçu ou 1,6 fois le montant du smic brut. 
  • Pour les anciens fonctionnaires : 7024, 94 € par an majoré d’un tiers de la pension de retraite annuelle. 
  • Pour les travailleurs indépendants : 50% du plafond annuel de la Sécurité Sociale. 
  • Pour les professions libérales : 100% du plafond de la Sécurité Sociale. 

Rendez-vous sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13243, pour clarifier le sujet du cumul emploi-retraite partiel. 
Bon à savoir ! Avec le cumul emploi-retraite partiel, il est possible de reprendre votre activité chez votre ancien employeur à condition d’avoir cessé votre activité durant minimum six mois. Pour un nouvel employeur, aucune restriction n’est appliquée. En cas de dépassement du plafond, votre pension sera réduite proportionnellement au dépassement. Le plafond global à ne pas dépasser est de :

  • Soit la moyenne mensuelle des trois derniers salaires perçus 
  • Soit 160% du Smic c’est-à-dire 2433,95 €

Quelle que soit la solution qui s’adapte à votre situation, le travail retraite pour les seniors, est possible, reste à savoir si vous pouvez prétendre à un taux plein ou non. 


Quelle démarche pour reprendre une activité professionnelle ? 


Afin de pouvoir notifier votre retour sur le marché du travail, vous devez signaler votre reprise d’activité à votre caisse de retraite. Cette démarche doit se faire dans le mois suivant la date de reprise de la profession. Certaines pièces justificatives vous seront demandées telles que : 

  • Le nom et adresse de votre organisme de retraite
  • Des bulletins de salaire ou autres justificatif de revenus
  • Le montant précis et la nature des revenus perçus 
  • Le régime de sécurité sociale auquel vous êtes affilié
  • Le nom et adresse de votre employeur
  • La date de début de l’activité

Attention ! Sachez que si vous reprenez une activité professionnelle,vos cotisations retraite ne vous apporteront aucun droit supplémentaire. C’est-à-dire ni trimestres, ni points, ni prise en compte de vos revenus. Si vous souhaitez continuer de valider vos droits à la retraite, optez plutôt pour une retraite progressive, que nous étudierons dans un prochain article. Sachez aussi que la réforme des retraites prévue pour l’année 2025, permettrait d’augmenter son niveau de retraite en constituant  des droits supplémentaires. 


Les avantages et les inconvénients :


Cumul emploi-retraite : Avantages Inconvénients 
Intégral Augmentation des ressources globales 
Repousse le moment de départ définitifDiminution des ressources lors du départ car plus d’emploi Pas de droit supplémentaire (trimestres, points…) 
Partiel Possible augmentation des ressources dans le cas où la pension de retraite est inférieure au plafond Délai à respecter de 6 mois entre deux contrats chez le même employeur Pas de droit supplémentaire Diminution des ressources lors du départ 

Pour d’avantages de renseignement je vous conseille de vous rapprocher d’un professionnel qui pourra vous guider dans cette démarche. 


Articles annexe :
Réforme des retraites 2019 : Ce qu’il faut retenir, ce qui est prévu
A qui s’adresser pour demander sa retraite ?
Complémentaire retraite – Explications et panel de solutions
Dix raisons de choisir une retraite progressive

  • Recherchez une résidence

    Plus d'options de recherche
  • Contactez-nous

Comparaison des résidences